Fintech Revolut erreichte 600.000 Kunden in Spanien und stellte einen Anstieg der Online-Käufe fest

Fintech Revolut hat nach eigenen Angaben bereits mehr als eine Million Nutzer auf der Iberischen Halbinsel, und zwar mehr als 600.000 in Spanien und 500.000 in Portugal. Und es hat insgesamt 12 Millionen Kunden Bitcoin Circuit weltweit erreicht. Darauf wies der Finanzvergleicher HelpMyCash am vergangenen 4. Juni hin.

BTC

Laut AEFI warten Dutzende von Fintech-Projekten auf die Genehmigung durch die spanische Sandbox

In dem von HelpMyCash veröffentlichten Artikel hoben sie hervor, dass die neuen Konsumgewohnheiten der Nutzer während des so genannten „Alarmzustands“ zu einem Anstieg der Nutzung von Plattformen wie Revolut geführt haben, und erläuterten: „Im gesamten Jahr 2019 wurden 1,9 Millionen Einkäufe mit der Revolut Karte online getätigt, während in den ersten Monaten des Jahres 2020 mehr als 1,7 Millionen Transaktionen registriert wurden“.

Spanien: AEFI bereitete ein Dokument mit sechs Säulen des Fintech-Sektors vor, um die Covid-19-Krise zu überwinden

Wo befinden sich die Revolut-Benutzer hauptsächlich?
Laut HelpMyCash befinden sich die Revolut-Benutzer in Spanien hauptsächlich in den großen Städten wie Madrid, Barcelona, Valencia, Sevilla, Saragossa, Malaga und Alicante. In Portugal nannten sie Städte wie Lissabon, Porto, Braga und Coimbra, die mehr Fintech-Kunden konzentrieren.

Auch die Agentur Europa Press nahm die Nachricht auf und veröffentlichte: „Die Covid-19-Pandemie hat die Zunahme des elektronischen Handels gefördert (…). Bis Mai haben die Spanier die Revolut-Karten im vergangenen Jahr mehr als 16 Millionen Mal an automatischen Zahlungsterminals entnommen“.

Le drame de Bitmain s’intensifie alors que le co-fondateur enregistre un nouveau compte bancaire et un site Web

Bitmain , le plus grand fabricant mondial d’équipements d’extraction de crypto-monnaie, est de plus en plus controversé après que l’un de ses co-fondateurs a ouvert une nouvelle dénomination sociale, adresse, compte bancaire et site Web pour la société.

Le 6 juillet, le compte WeChat de Bitmain , qui serait sous le contrôle de Micree Zhan, co-fondateur de Bitmain, a publié une annonce, déclarant que le compte bancaire de l’entreprise utilisé pour acheter les produits de Bitmain avait changé. Le nom de compte bancaire mis à jour est Zhanhua Intelligent Technology Company (福建 湛 华 智能 科技 有限公司) qui, selon le répertoire des entreprises chinoises, est enregistré à Fuzhou, la ville natale de Zhan, et appartient à 100% à Bitmain Beijing – que Zhan contrôle.

Selon Tianyancha , un annuaire d’entreprises chinoises, cette entreprise était inactive mais détenue conjointement par Jihan Wu et Zhan de 2017 à 2020

Le 6 juillet 2020, l’annuaire montre que Wu a été révoqué en tant que superviseur de l’entreprise et remplacé par quelqu’un d’autre.

Pour récapituler, Zhan est en désaccord avec le co-fondateur Wu sur le poste de représentant légal de Bitmain. Avec cette position, et la côtelette toute-puissante, vient le contrôle des comptes bancaires et le pouvoir de signature de l’entreprise. Alors que Zhan contrôle, au sens propre du terme, le bureau de Beijing de l’entreprise, Wu est toujours le représentant légal et a donc le pouvoir d’ouvrir et de fermer des comptes – d’où la nécessité pour le compte bancaire Bitmain d’être contrôlé par une entité juridique distincte. Wu contrôle également la société mère à Hong Kong de Bitmain Chine et bloque actuellement les expéditions de silicium clé du TSMC de Taïwan qui sont destinées à être livrées à l’usine Bitmain à Shenzhen via la ville.

Voir l’article connexe: la Chine utilise la blockchain pour alléger les barrières financières transfrontalières dans la région de la grande baie

Bitmain nie que Zhan ait une quelconque fonction officielle dans l’entreprise, affirmant qu’il a été démis de ses fonctions. La société a également déclaré qu’elle engageait un procès contre Zhan. En plus d’un nouveau compte bancaire, Zhan a créé un nouveau site Web Bitmain pour les services après-vente avec un nom de domaine similaire mais unique. Zhan pousse également le trafic vers ce site Web via WeChat et Weibo, republiant fréquemment la nouvelle URL.

Cependant, la fonctionnalité du site Web est assez simpliste et grossière: les utilisateurs ne peuvent vérifier que l’état de la garantie de ses produits et contacter le centre de service après-vente.

Les internautes ne sont pas impressionnés par le drame Bitmain

Les internautes au sein de la communauté cryptographique chinoise restent ennuyés par les hostilités en cours entre les deux co-fondateurs de Bitmain.

Les utilisateurs chinois de Weibo expriment leur frustration face au drame de Bitmain. Image: Weibo
Les liens fréquemment republiés ne semblent pas avoir beaucoup de succès auprès des abonnés de la société sur Weibo. Un adepte a commenté „arrête ça“, un autre a dit „encore?“

Pour sa part, Wu a répondu en disant que toutes les informations publiées par Zhan étaient fausses, selon une annonce publiée sur le site officiel de Bitmain (contrôlé par Wu) le 7 juillet.

L’annonce indique également que les comptes WeChat et Weibo de Bitmain sont contrôlés par une partie inconnue depuis le 10 juin. Bitmain Beijing et sa société mère Bitmain Hong Kong, a-t-il noté, se réservent tous les droits de poursuivre tous les recours légaux et équitables disponibles.